Un meuble sur-mesure pour mon bureau

dimanche 7 mai 2017

Si ce blog s'appelle "Petite Maille" et que j'y parle surtout de crochet et de tricot, ce n'est pas pour autant que je me limite à ces deux activités. Je suis plutôt du genre girouette, à me jeter régulièrement dans de nouveaux projets, à me découvrir de nouvelles passions (plus ou moins fugaces !). C'est comme ça que j'ai testé l'aquarelle, la broderie ou encore la couture. Un des problèmes de cette multitude d'occupations, c'est qu'elles nécessitent plus ou moins de matériel, et donc de place pour le stocker.

J'ai eu la chance de recevoir une machine à coudre en cadeau l'an dernier, et depuis je me désolais de ne pas avoir d'endroit où la ranger. J'ai donc eu envie d'aménager la pièce qui me sert d'atelier, et qui jusqu'à présent se constituait d'une chaise pivotante et d'un bureau Ikea.

J'avais envie d'un meuble sur-mesure, où ranger tout mon bazar créatif, il me fallait notamment :
- un compartiment assez grand pour ma machine à coudre
- des tiroirs pour toutes mes pelotes
- un coin pour la papeterie
- des espaces assez haut pour caser divers bazars tels que des livres

Je le mijotais dans ma tête depuis plusieurs mois déjà, et j'ai fini par dessiner un plan qui me convenait. Et voila, après 2 weekends de bricolage ponctués d'aller-retour à Leroy Merlin et Ikea, le voici enfin terminé ! Le mérite de la construction en revient surtout à mon chéri qui a fait la majorité du perçage et de l'assemblage.



Je suis plutôt très satisfaite du résultat, je le trouve magnifique :D et très pratique. 

Côté matériaux, nous avons utilisé des tablettes en chêne de chez Leroy Merlin, que nous avons fait découper sur place. C'était sensé être plus pratique que de les découper nous-même, cependant nous avons eu quelques déconvenues car les morceaux ne faisaient pas toujours la longueur demandée... 
Pour les trois tiroirs nous avons pris des tiroirs Ikea normalement prévus pour leur système de dressing.

Les planches sont assemblées entre elles avec des vis, et parfois des équerres. Il n'est pas fixé au mur mais repose sur des pieds sur sa partie gauche, et un tasseau sur sa partie droite.


Maintenant, chaque chose a sa place, et ça m'a donné envie de me remettre à l’aquarelle :D

Headband au tricot

samedi 18 mars 2017

C'est bientôt la fin de l'hiver, il était donc temps que je termine cette commande spéciale. Je n'aurais pas pensé à m'en faire un pour moi, mais finalement après l'avoir essayé, j'ai bien envie d'en faire un autre, surtout que c'est très facile et rapide à faire.

Voici le patron pour réaliser ce bandeau en laine :

Matériel :

- une pelote de Phildar partner 6, colori Bordeaux, soit 3,85€ actuellement.
- une paire d'aiguilles 5 mm
- une aiguille à laine

Instructions :

Le bandeau se compose de deux rectangles :
- le bandeau en lui-même, qui fera 45 cm sur 9 cm
- un autre rectangle pour créer le "noeud", qui fera 9 cm sur 3 cm.

Le tout est tricoté au point de riz.

Pour le bandeau :
- monter 15 mailles
- Rang 1 : [une maille endroit, une maille envers] 7 fois, terminer par une maille endroit
- Rangs suivants : glisser la première maille sans la tricoter, [une maille envers, une maille endroit] 7 fois

Une fois que le bandeau fait environ 45 cm, arrêter les mailles.

Pour le nœud :
- monter 7 mailles
- Rang 1 : [une maille en l'air, une maille endroit] 3 fois, terminer par une maille endroit
- Rangs suivants : glisser la première maille sans la tricoter, [une maille envers, une maille endroit] 3 fois

Assemblage :
- coudre les deux extrémités du bandeau ensembles, et faire quelques tours avec le fil pour le plisser.
- coudre les deux extrémités du petit rectangle de façon à ce qu'il vienne entourer la couture du bandeau. Faire quelques points de couture pour fixer le nœud sur le bandeau, de façon ce qu'il ne puisse pas être déplacé.

Et voila, c'est déjà terminé !

Finitions au crochet : bordure en mailles coulées

samedi 4 mars 2017

Voici un tutoriel pour faire une jolie bordure, réalisée pour ce panier par exemple.





On a terminé notre ouvrage, avant de couper le fil, on va faire une bordure en mailles coulées.














Pour cela on pique sous les deux brins de la maille suivante, comme pour continuer le rang.

On fait une maille coulée : on ramène le fil à travers la maille, puis à travers le brin restant sur le crochet.













On procède ainsi pour chaque maille du tour.

Voici le résultat une fois le tour terminé.












On va maintenant arrêter le fil proprement : pour cela on va ramener la boucle vers l'intérieur de l'ouvrage, où la finition sera moins visible. Le principe est le même que sur ce tutoriel.

Pour cela, on enlève le crochet de la boucle en cours, et on le pique dans la première maille coulée du tour, mais de l'intérieur de l'ouvrage vers l'extérieur.












On attrape avec le crochet la boucle mise de côté précédemment et on la ramène à travers la maille, vers l'intérieur de l'ouvrage.














La boucle est passée de l'autre côté, on peut maintenant arrêter le fil normalement en coupant le fil et en le passant à travers la boucle.













Et voilà le travail terminé, un belle bordure en mailles coulée, et l'arrêt du fil qui ne se voit quasiment pas !

Panier au crochet

dimanche 26 février 2017

Les paniers, je crois que ça fait depuis mes débuts de crocheteuse que j'essaye d'en faire, avec plus ou moins de succès.
J'étais contente du rendu du panier renard, mais côté réalisation c'était compliqué car il avait fallut crocheter en double du fil Paris de drops, qui n'était pas très agréable à crocheter.

Et finalement j'ai fini par trouver le bon fil et le bon patron pour réaliser de jolis paniers.

Si vous suivez le blog régulièrement, vous avez du constater que je varie peu dans mes choix de fils à crocheter : j'utilise très souvent les fils DMC natura just coton, que je trouve super car ils sont agréables à travailler et existent dans une grande quantité de coloris bien choisis. Cependant c'est un fil fin qui se crochète plutôt en 2.5 - 3 mm, donc à réserver à des petits ouvrages, parfaits pour les amigurumis par exemple.

DMC a sorti récemment un "grand frère" à ce fil, le Coton Natura DMC XL, qui est plus épais et se crochète en 6-7 mm. Je me suis dit que ça pourrait être parfait pour mon projet de panier et je m'en suis donc commandé deux pour les tester. Et le résultat est tout à fait satisfaisant, je trouve que c'est un fil idéal pour ce type de réalisation.



Voici le patron pour réaliser cette corbeille :

Matériel :

- 2 pelotes de Natura Just coton XL bleu (n°72) et beige (n°32) (2 pelotes permettent de faire entre 3 et 4 corbeilles)
- un crochet (j'ai utilisé un crochet de 5mm)
- une paire de ciseaux
- une aiguille à laine
 
Abréviations :

- ms : maille serrée
- augm : augmentation (2 mailles serrées dans la même maille)

Instructions :

On crochète en tours fermés et non en spirale. Cela permet d'avoir de plus jolies finitions au moment de changer de couleur et au niveau du dernier rang.

Tour 1 : commencer par un cercle magique de 6 mailles serrées (le tour fait 6 mailles)
Tour 2 : [2 ms] x 6 (12)
Tour 3 : [1 ms, 1 augm] x 6 (18)
Tour 4 : [2 ms, 1 augm] x 6 (24)
Tour 5 : [1 ms, 1 augm, 2 ms] x 6 (30)
Tour 6 : [1 augm, 4 ms] x 6 (36)
Tour 7 : [3 ms, 1 augm, 2 ms] x 6 (42)
On a fini la base. On va maintenant faire monter le panier.
Tour 8 : Uniquement pour ce tour, on crochète dans la brin arrière. 1 ms dans chaque maille du rang (42)
Tour 9 - jusqu'à la hauteur désirée : 1 ms dans chaque maille du rang. On pourra faire un ou plusieurs changement de couleurs selon l'effet souhaité.
Finitions : un rang de maille coulée sous le dernier rang. Ceci permet d'obtenir une jolie bordure (voir ici le tutoriel)


J'ai également utilisé une variante de ce patron pour relooker un pot à crayon qui ne me plaisait plus :


 

Religieuse et éclair au crochet

dimanche 12 février 2017

Voici deux nouveaux patrons de crochet, que j'avais déjà proposés dans ma boutique ALM et Ravelry mais pas encore publié sur mon blog :

Deux petites gourmandises typiquement françaises : l'éclair et la religieuse (ici au chocolat !).


A déguster sans modération :)


Projet en cours...

dimanche 15 janvier 2017

Hey !
Bonne année 2017, meilleurs vœux, plein de projets tricot/crochet, mangez pas trop de galette (pour moi c'est trop tard...) etc.

En ce moment, ça ne vous aura pas échappé, ce sont les soldes ! Et j'aurais bien fait comme ma sœur, à savoir craquer sur un gilet tout moelleux, tout doux, mais si arrggg CHER (!)

Alors en tant que tricoteuse "aguerrie" j'ai pris mon courage à deux mains pour aller me perdre sur le web des heures durant, en quête du combo parfait laine/patron pour tricoter le gilet rêvé. Car non seulement je comptais "économiser" (bon, en vrai on dépense quand même) en réalisant moi même une petite merveille de gilet, mais en plus qui dit projet gilet tricot, dit des heures et des heures de tricotage à la maison en perspective, diminuant ainsi le temps disponible pour aller traîner les boutiques et ramener je ne sais quelle frusque inutile et souvent même pas soldée.

Après des heures sur pinterest, ravelry ou diverses blogs, j'ai fini par trouver mon bonheur.
J'ai tout d'abord trouvé ce joli patron gratuit Odette jolie, mais il n'a pas passé le casting car :
- je ne suis pas fan du point mousse
- le point ajouré dans le dos me donnait froid rien qu'à le regarder
- bon, à la base je voulais un gilet quand même
Par contre la laine utilisée avait l'air top : un fil alpaca et un fil kid silk de chez Drops, qui semblait remplir mes critères de moelleux et qui a l'avantage d'être facile à trouver. Bref j'ai passé commande.

Puis je suis tombée sur le site tricotsurmesure, qui ne paye pas de mine mais qui a l'avantage de proposer un générateur de patrons de basique. Je me suis imprimé les explications pour le cardigan.

Voila voila, maintenant y a plus qu'à aller au bout, en espérant que ça soit avant l'été prochain...